Vendredi 23 août

Et nous voici déjà arrivés à la fin de ce magnifique voyage !

Il est 10h du matin, les bagages des uns et des autres sont bouclés et nous nous retrouvons au 3e étage de l’hôtel, dans la véranda, où nous faisons, à tour de rôle, l’évaluation de cette expérience unique.

Deux semaines de rencontres avec des apiculteurs et apicultrices: voici quelques impressions à chaud sur le travail de MMH en Bolivie, un travail organisationnel surtout : lancer des questions pour alimenter la réflexion et les initiatives, fédérer différentes associations et groupements d’apiculteurs/trices. Encourager les formations techniques auprès des jeunes et des moins jeunes pour améliorer la qualité de la production du miel dans un équilibre économique, social et environnemental.

Notre présence en Bolivie nous a permis de nous rendre compte de l’ancrage de MMH dans le pays, de partager sur les aspects techniques des différents ruchers visités, de voir l’implication des femmes dans l’apiculture, de prendre conscience de l’importance de ce revenu complémentaire dans un environnement naturel encore exceptionnel mais à protéger de toute urgence.

De la part des représentants des différentes associations, des apiculteurs/trices ou dans leurs différents points de vente, l’accueil a toujours été des plus chaleureux ; chacun a mis son point d’honneur à nous faire goûter des miels aux couleurs variées et des produits transformés tels que biscuits à l’amarante, bonbons, produits cosmétiques et d’entretien.

Une découverte magique: les mélipones, minuscules abeilles sans dard aux yeux bleus. Leur miel, produit en faible quantité, est d’un goût hors du commun.

Enfin ce voyage nous permettra de témoigner en Belgique du travail de fond réalisé par MMH depuis de longues années en Bolivie, sur base de son expérience au Mexique et au Guatemala: témoignage que nous serons fiers de présenter aux apiculteurs/trices belges et au grand public.

Cet automne, nos prochains rendez-vous seront l’opération 11.11.11, la vente des coffrets « Miels du Monde » et la journée Nord-Sud du 1er décembre avec le CARI de Louvain -la-Neuve.

Nous y retrouverons Nilo, d’Adapicruz, qui prononcera un exposé sur la gestion de la cire au sein de son rucher. Vincent l’a invité à une rencontre avec la section apicole de Rochefort et Gabriel lui montrera le port d’Anvers, ainsi que son rucher. Notre aventure bolivienne est loin d’être terminée !

Hasta luego, abrazos a tod@s!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s